en | fr

Une anthropologie filmée des relations de quartier

Plongée dans le quartier des Pâquis, mosaïque culturelle au cœur de Genève.

Ce qui me fascine dans le quartier des Pâquis, c’est son effervescence, combinant densité et diversité de populations. Concentré d’origines et de vécus hétéroclites, à la fois lieu de passage, de commerce et de résidence, cette portion de ville est un lieu où j’aime m’attarder, un espace propice à l’observation de pratiques étranges et étrangères.

Au-delà des clichés, je me demande comment fonctionne cet espace d’altérité entre gare et lac. Cette mixité urbaine s’accompagne-t-elle de réels échanges sociaux ? Quelles relations sociales y observe-t-on? Dans quelles circonstances se met-on à interagir ? Comment passe-t-on de l’évitement à l’échange, voire à la connivence ?

Par le biais d’une caméra, combinant art et sciences sociales, je cherche à me confronter à l’énergie des usagers du quartier, explorer la résonance de ce lieu par l’image et ainsi porter un regard différent sur les sociabilités de coins de rue et les liens qui s’y tissent.

Ce projet audiovisuel faisant de l’image un outil d’expression et d’analyse des relations humaines se fera en amont d'un projet de recherche intitulé "Cohabitation, connivences et antagonismes en situation de ‘nouvelles’ mixités urbaines" dirigé par Alessandro Monsutti (IHEID, Programme Global d'Etudes des Migrations) et par Sandro Cattacin (Département de sociologie, Université de genève).

Partager la ville

 

Anthropologie visuelle & mixités urbaines

 

 

 

Le quartier des Pâquis à Genève

Réalisation suivante >>