en | fr

Parcours et travaux

 

 

Depuis une dizaine d'années, mes recherches sont centrées sur le thème "migrations et conflits", que ce soit en situations de guerre civile et de migration forcée ou plus récemment dans des contextes urbains en Europe.

J'ai notamment étudié le rôle des diasporas dans l'établissement de la paix sociale ou dans la continuation des conflits, en analysant les stratégies transnationales  des migrants tamouls sri lankais entre la Suisse et leur pays d'origine.

J'ai ensuite fixé mon regard sur des espaces migratoires urbains, en scrutant les interactions et les dynamiques de coopération et d’interdépendances entre migrants, à travers leurs pratiques quotidiennes dans la ville:

- qu'il s'agisse de relations intra-communautaires (dans le quartier indo-srilankais de La Chapelle à Paris);

- ou de relations inter-communautaires entre groupes de migrants dans des quartiers à forte mixité (dans trois quatiers de genève aux modalités migratoires diverses: les Pâquis, la Jonction et les Eaux-Vives).*

* Dans le cadre d'une recherche intitulée "Cohabitation, connivences et antagonismes en situation de nouvelles mixités urbaines" co-dirigée par Alessandro Monsutti (IHEID, Programme Global d'Etudes des Migrations) et par Sandro Cattacin (Département de sociologie, Université de genève).

Migrations et conflits | Mixités urbaines

De l’étude des réseaux migratoires en situations de conflits armés à l’étude des relations en situations de mixités urbaines.

« Dit vouloir mourir en Suisse », film documentaire, 17 min., Cinédoc Productions, Annecy, 2011.

« Les Tamouls de La Chapelle : entre solidarité et dépendance », Hommes & migrations, n° 1291, Paris, 2011, pp. 82-93.

« Dettes et migrations : du Sri Lanka à Paris – modalités d’entraide en contextes incertains », thèse de doctorat, IHEID, Genève, en cours de publication.

« Engaging armed non-State actors on the issue of child recruitment and use », in Children in an Insecure World, the Geneva Centre for the Democratic Control of Armed Forces (DCAF), Genève, 2008.

« Action humanitaire, transferts de fonds et conflit dans l’est du Sri Lanka: Pour le meilleur ou pour le pire ? », dans Horizons, n°52, Institut Universitaire en Etudes de Développement, Genève, septembre 2007.

«Foreign Aid and Conflict: Post-Tsunami Fisheries Relief and Rehabilitation Interventions in War-Affected Trincomalee District in Sri Lanka», Tsantsa: Revue de la Société Suisse d’Ethnologie 11, 2006, pp. 106-111.

« La street parade : une foule atomisée », in Prétextes anthropologiques VI, textes réunis et éd. par Alessandro Monsutti et Gilbert Rist, Itinéraires notes et travaux no. 66, iuéd : 2003, pp. 55-63.

Anthropologue, titulaire d’un doctorat en études du développement et chercheur au sein du Programme for the Study of Global Migration à l’Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève.

Anthropologie visuelle

Parallèlement à ces travaux écrits, je développe une réflexion autour de l’utilisation de l’image et du film dans la recherche en sciences sociales.

Dans la cadre de mes études sur les migrations, les conflits et les relations dans la ville où la représentation de l’autre est fondamentale, il s’agit par le biais du langage cinématographique d’explorer le rôle de la perception, de l'imagination et de l'émotion dans les interactions humaines.

Sélection de publications